c120016_018rr.jpg






LE TOURISME

COMPTE

 

LE CANADA NE PEUT SE PERMETTRE DE PERDRE SON INDUSTRIE TOURISTIQUE.

Le tourisme représente un emploi sur 11 au Canada et plus de 2 % du PIB du pays. C’est pourquoi nous devons assurer la pérennité du secteur du tourisme et des voyages bien après la fin de la pandémie.

#TourismeCompte 

 

Avant la COVID-19, le tourisme était une industrie en croissance et un important moteur de l’économie canadienne

105 milliards $

dont 22,1 milliards $ en revenus d’exportations

21,1 millions

de visiteurs internationaux
en 2019

1,8 million d’emplois

le plus important secteur d’emplois pour les jeunes Canadiens

225,000

entreprises partout au pays

Toutefois, la pandémie est venue complètement transformer le paysage touristique canadien, et nombre d’entreprises sont désormais en péril. Le tourisme compte et le Canada ne peut se permettre de perdre son industrie touristique.

  • Comme l’économie canadienne repose en grande partie sur le secteur du tourisme et des voyages, nous ne pouvons nous permettre de voir cette industrie disparaître. C’est pourquoi nous devons pouvoir compter sur un plan de reprise solide, afin d’assurer la viabilité de notre secteur d’activité.

 

  • Le tourisme était l’une des industries qui connaissaient la plus forte croissance au monde;
    le secteur sera l’un des derniers à se remettre de la pandémie.

  • Au cours des dernières années, des investissements importants ont été effectués en tourisme, dont la Stratégie fédérale pour la croissance du tourisme et l’ajout du tourisme comme 7e table sectorielle de stratégies économiques. Il importe d’assurer le maintien d’une industrie touristique solide et prospère une fois la pandémie derrière nous, afin de pouvoir tirer profit de ces investissements essentiels. 
     

  • Le tourisme est le premier secteur à avoir été frappé par la pandémie et sera le dernier à s’en remettre. Or, comme l’économie canadienne dépend en grande partie de l’économie des visiteurs (près d’un emploi sur dix, 105 milliards $ annuellement en activité économique, 2 % du PIB et le 5e plus important secteur d’activité au Canada), le pays ne peut se permettre de voir disparaître son industrie touristique. 

Compte tenu des mesures de sécurité et de distanciation sociale, ainsi que des restrictions imposées aux voyages et aux réunions d’affaires, le tourisme n’est pas en mesure de se remettre sur pied comme d’autres secteurs d’activité. Voilà pourquoi un soutien particulier à notre industrie s’avère essentiel. 

L’AITC continue à plaider en faveur d’un soutien du gouvernement spécifique à notre secteur, afin d’assurer une reprise de l’économie des visiteurs après la pandémie. Les cinq principales priorités de l’AITC sont les suivantes :

 

  1. Soutenir les employés du secteur via un prolongement de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) au taux de subvention établi de 75 % pour les individus les plus durement touchés, et ce, jusqu’à l’été 2021. 
     

  2.  Appliquer le Programme de crédit aux entreprises (PCE) au secteur du tourisme en lui apportant des modifications spécifiques qui le rendent plus facilement et rapidement accessible.
     

  3. Stimuler l’économie des visiteurs en mettant sur pied un Fonds de stimulation pour la reprise du tourisme. 
     

  4. Reconnaître les défis particuliers auxquels sont confrontés les centres urbains, et aider ces derniers à générer des affaires en mettant sur pied un Programme pour la reprise des événements d’affaires.   
     

  5. Stimuler les voyages nationaux par l’entremise d’un nouveau Programme incitatif pour les voyages au Canada.

 

Nous sommes prêts à nous engager dans un dialogue constructif avec le gouvernement sur la façon dont nous pouvons collaborer afin de rouvrir l'économie à des visiteurs.
 

Envoyez votre lettre maintenant! 

Envoyez votre lettre

 

This campaign is brought to you by: